25 mai 2008

Bouh hou hou...

cryst2

C'est cro triste. Je suis toute seule. Assise sur mon lit, mon ordinateur sur les genoux, tous comme d'habitude sauf que ce soir, je suis toute seule.

Je regarde la télé et parfois je voudrais partager mes sentiments tout ça et quand je tourne la tête sur la gauche, Claire n'est plus là. Snif snif et re-snif.

Qui c'est qui va m'expliquer les bienfaits du bifidus actif maintenant ? Qui va me parler des verres progressifs de chez Optic 2000? Qui va commenter la prestation de Benjamin mercredi soir ? Bah en tout cas c'est pas moi.

Parfois, je passe devant sa chambre et il n'y a personne. Bon ça, me direz-vous ça ne change pas beaucoup étant donné qu'elle était toujours dans la mienne mais elle est toute vide, plus de cours de biochimie qui traînent, plus de Ace of base en fond de révisions, plus de nordiste dans la maison, plus de no life de compagnie...

goutte

Alors je n'ai qu'une chose à dire : Ok t'es partie mais franchement t'aurais pu éviter d'emporter avec toi le soleil ! J'aurais pu guérir plus vite ! ! ! Mais je m'en remettrais, et puis on se retrouve en septembre !

Alors, à bientôt pour une nouvelle aventure des no life : les no lifes en collocation (toutes seules comme des grandes.)

Posté par scargote à 21:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Bouh hou hou...

    Snifou

    Mais très chère, j'ai envie de te dire que c'est de ta faute ! A force de me dire de me taire, que je te saoule quand je t'instruis (ce qui peut toujours être utile, faire bonne impression et j'en passe), à force d'être brimée, remballée (petit apperçu dans l'article du 22 mai), je n'ai pu que sauter sur cette occasion qui était de faire mes stages dans mon pays ! Tout ça pour ton bien, pour te laisser la paix. Maintenant tu dis presque que c'est de ma faute. Aoum lol.

    Non allez... je t'en veux pas, je comprends qu'on regrette les choses une fois qu'on ne les a plus justement. Mais t'inquiète, ça reprendra de plus belle en septembre !

    Et pour ce qui est du soleil, va falloir que tu cherches ailleurs parce que c'est pas moi qui l'ai ! (tout ça dans l'hypothèse que nous sommes partis de Marseille sous le soleil... aheum... )

    Gros bisous et à très vite quand même !

    Posté par Claire, 28 mai 2008 à 15:14 | | Répondre
Nouveau commentaire